25Avr
bernard bensaid ehpad sansonnet

Bernard Bensaid : « Le Sansonnet, futur fleuron du groupe DocteGestio »

La Zone d’aménagement concertée du Sansonnet (ZAC) à Devant-lès-Ponts, quartier Nord de la Métropole de Metz, est une zone résidentielle qui s’étend sur douze hectares. Aménagée autour d’un parc public, de jardins familiaux et de jardins partagés, elle trouve son originalité et son cachet dans une organisation urbaine respectueuse de l’environnement naturel.

Ce projet d’aménagement lancé en 2006 par la Ville de Metz répond aux exigences du label d’éco-quartier définies par le ministère du Logement et de l’habitat durable.

Elle obtient d’ailleurs ce label en mars 2017 grâce notamment à un habitat alimenté par le chauffage urbain utilisant 60 % d’énergie renouvelable, une infiltration des eaux pluviales à la parcelle ou encore l’aménagement de cheminements réservés aux vélos et aux piétons.

Cette année 2017 voit les constructions aller bon train et le quartier devrait accueillir à terme un millier d’habitants.

Dans quelques mois, la première pierre d’un Ehpad couplé à une résidence pour seniors de seize logements sera posée au sein de la Zac. Cette nouvelle construction dont le projet s’élève à 15 M € respectera scrupuleusement le cahier des charges lié au label d’éco-quartier.

Le projet est porté par la composante socio-médicale du groupe DocteGestio, dont les établissements amapa sont largement implantés en Moselle et dans de nombreux départements de France.

Bernard Bensaid, président de l’association amapa, explique en quoi le futur établissement sera « unique en France ». Il en parle avec passion.

« D’un côté, il y aura l’Ehpad avec ses 94 lits. Il regroupera les usagers de deux établissements plus vétustes de l’agglomération de Metz. Dix lits supplémentaires sont créés. De l’autre côté, une résidence seniors de seize appartements de type T2 et T3, accueillera les personnes qui ont encore une grande partie de leur autonomie mais qui souhaite bénéficier des services appropriés d’un établissement spécialisé. Les deux bâtiments formeront un U autour d’un magnifique jardin. »

Les matériaux : nous voulons créer une ambiance chaleureuse pour nos résidents. Le Sansonnet sera construit intégralement en bois : les poutres, les poteaux, les planchers – pour le même coût qu’une construction en béton. Aujourd’hui, du fait de l’industrialisation de la production du bois, c’est devenu possible ! Nous voulons aussi rappeler la présence de la nature jusqu’au contact de nos protégés, ainsi que l’environnement naturel de cette région Grand-Est, où la forêt est très présente.

Avec notre équipe soignante, nous avons voulu travailler et créer des espace de vie individuels et collectifs proches de la nature et diffusant du bien-être pour nos usagers mais aussi pour nos personnels afin qu’ils travaillent dans de bonnes conditions. Les chambres seront ouvertes sur un jardin partagé de 2 500 m². Des espaces spa, une piscine, un jacuzzi et même un fish pédicure (là où les poissons mangent les peaux mortes !) seront proposés aux résidents sans aucun surcoût.

Un espace de vie unique accueillera les personnes accueillies de l’Ehpad et de la résidence seniors. Il s’agit d’un espace de vie commun avec la restauration, les loisirs, une boutique et un accueil ouvert sur l’extérieur. La cuisine est ouverte sur cet espace pour plus de convivialité, et nous souhaitons accueillir familles et habitants du quartier pour partager les repas des résidents. Nous espérons que de vieilles recettes de la cuisine locale ressurgiront dans les mémoires pour être partagées et réalisées avec l’équipe de cuisine.

Le fait de mutualiser les services permet « une ouverture intergénérationnelle », tout en faisant baisser les coûts.

Nous avons pensé aussi aux familles. Dans les établissements classiques, on met une salle à manger à disposition du résident quand il reçoit sa famille. Nous allons leur proposer un appartement afin d’inviter enfants et petits-enfants par exemple pour leur permettre de rester quelques jours. L’Ehpad du Sansonnet disposera de trois appartements des familles. Le Groupe a une tradition hôtelière et il veut la faire partager aussi dans ce type de situation. Autre innovation importante, un logement sera réservé au responsable d’établissement qui vivra à demeure et assurera ainsi une présence continue.

Pour assurer une mixité intergénérationnelle. Une structure d’accueil de jeunes enfants sera créée au sein de l’établissement et les enfants partageront le grand jardin avec les résidents de l’Ehpad, mais aussi avec les élèves de l’école élémentaire Les Quatre-Bornes et les riverains du quartier. Des actions intergénérationnelles sont envisagées avec ces publics.

Concernant le prix et compte tenu des services proposés, on pourrait craindre des coûts d’hébergement exorbitants. Le prix moyen d’une journée (24h) dans l’Ehpad du Sansonnet sera de 75 €. Il comprendra l’hébergement, la restauration, le linge, les services, les soins (financés par les caisses primaires) et la dépendance (conseil départemental). Dans la résidence senior, pour la location d’un T2 ou T3, les loyers seront de l’ordre de 600 € à 700 € par mois.

Nous avons maîtrisé les coûts avec les entreprises, les matériaux, le mobilier. Nous avons serré la vis aux architectes et conseils et enfin, la Ville de Metz a subventionné l’achat du terrain à hauteur de 700 000 € sur un total de 1,5 M€.

Les architectes et bureaux d’étude travaillent actuellement sur la réalisation des plans de détail de la construction, et la première pierre du projet devrait être posée dès la rentrée 2017 pour une ouverture prévue courant 2019.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

© Copyright 2018, Tous droits réservés.